Community Manager

Community manager : Gestion et animation des réseaux sociaux

pictogramme community manager ptlb - communication

Il y a plus d’une vingtaine d’années, les sites Internet pour les PME se sont démocratisés. Pendant des années, nous avons fabriqué des sites vitrine, c’est-à-dire un catalogue accessible depuis un navigateur en utilisant Internet. Cette vitrine était composée d’un certain nombre de pages permettant à l’internaute de circuler et d’obtenir des renseignements spécifiques sur les savoir-faire de l’entreprise. Le schéma était souvent le même : une page d’accueil pour bien faire comprendre l’activité de l’entreprise, une page historique pour montrer son expérience et les autres onglets concernaient les spécificités des services qu’elle apportait. Bien entendu, les premiers moteurs de recherche sont apparus. Aujourd’hui, Google est passé maître en la matière. Il est donc nécessaire d’informer le moteur de recherche Google de l’existence du site Internet de l’entreprise.

Les algorithmes Google

Toutes les entreprises d’un même corps de métier utilisent le même vocabulaire. Google a obligé les créateurs de ces sites Internet à proposer des réponses qui utilisent les algorithmes qu’il a mis en place. Il en existe plus de 200. Ainsi, le créateur du site utilisera toutes les astuces pour mettre en avant le site Internet sur la première page de résultats de ce moteur de recherche.

réseaux sociaux et google - community-manger
réseaux sociaux et social selling - community-manger
réseaux sociaux et pictogramme - community-manger

Toutes les entreprises d’un même corps de métier utilisent le même vocabulaire !

Des sites statiques au site dynamiques

Ces dernières années, de nouvelles conditions sont apparues. Les sites Internet doivent être dorénavant dynamiques (interactions avec l’internaute telle qu’une boutique en ligne) et non plus statiques (qui ne présentent que des pages avec du texte et des photos). Le site Internet doit être capable de fonctionner sur les Smartphones et les tablettes, ce passage étant un véritable calvaire pour les créateurs de sites Internet. Un site Internet non visible sur Smartphones est systématiquement disqualifié par Google.

Les expressions clefs

Les sites Internet doivent contenir les mots-clés supposés pour correspondre à une recherche sur Google. Les « mots-clés » sont devenus des « expressions » permettant de mieux cibler une recherche. Les sites Internet cohabitent avec des milliards d’autres sites Internet. Le référencement est donc essentiel.

Les sites les mieux référencés sont ceux qui possèdent des liens retours (back-links), c’est-à-dire des liens pointant sur des sites similaires qui apportent un complément d’information. Ce principe est dans la logique du moteur de recherche Google. Obtenir des back-links est relativement difficile à obtenir et les démarches peuvent être difficiles et fastidieuses.

L’apparition des réseaux sociaux a modifié le comportement des créateurs de sites Internet. Il ne s’agit plus d’espérer être trouvé par l’internaute, il est maintenant nécessaire de faire la démarche inverse, c’est-à-dire, aller vers l’internaute en proposant des contenus sur les réseaux sociaux (social selling).

Ainsi, un utilisateur de Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter, etc. pourra découvrir l’existence et le savoir-faire de l’entreprise à travers des « posts » réalisés par un « Community manager ».

Le Community Manager.

Le « Community manager » ou « l’animateur de communauté » est l’un des métiers du web émergeant qui consiste en la gestion et l’animation de communautés web. Ce sont les espaces conversationnels généralement hébergés au sein des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram ou encore Linkedin parmi les principaux. Ainsi, une photo légendée, accompagnée d’un article bref, percutant et créatif pourra attirer un internaute. Chaque semaine, selon le type d’entreprise, il est possible de faire une à trois communications spécifiques. Un vendeur de bibelots ayant énormément de références communiquera plus volontiers qu’un vendeur de piscines.

Cette méthodologie est extrêmement précieuse, car le point de rencontre avec l’entreprise est réalisé lorsque l’internaute prend du plaisir à passer du temps sur les réseaux sociaux. Les liens vers le site Internet de l’entreprise permettront la découverte de ses savoir-faire et services. Par cette méthode, l’entreprise augmente son e‑réputation et sa notoriété.

L’agence PTLB-Communication propose ce type de prestation en préparant une stratégie de création de « posts » ou de pages professionnelles sur certains réseaux sociaux sur une période déterminée.

PTLB - Communication met à votre disposition tout son savoir-faire pour votre stratégie sur les réseaux sociaux !

Pour connaître les conditions de mise en place d’une politique d’information sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à contacter l’agence PTLB-Communication.

Notre agence de communication intervient dans le monde entier, mais plus particulièrement en France voire dans la région Nouvelle Aquitaine. Beaucoup de nos clients se trouvent aux alentours de Poitiers, notamment à : Availles-Limouzine – Charroux – Châtellerault – Chauvigny – Civray – Couhé – Dangé-Saint-Romain – Gençay – La Trimouille – La Villedieu-du-Clain – Lencloître – Les Trois-Moutiers – L’Isle-Jourdain – Loudun – Lusignan – Lussac-les-Châteaux – Mirebeau – Moncontour – Montmorillon – Monts-sur-Guesnes – Neuville-de-Poitou – Pleumartin – Poitiers – Saint-Georges-lès-Baillargeaux – Saint-Gervais-les-Trois-Clochers – Saint-Julien-l’Ars – Saint-Savin – Vivonne – Vouillé – Vouneuil-sur-Vienne.

Partager cette page sur vos réseaux favoris

Contactez-nous sans engagement !