Les techniques d'impression

Édition ou l'impression de documents

Pictogrammes rouges et blancs Acrobat Reader pour la rubrique édition

Le terme édition est souvent associé à la production de livres réalisés par un éditeur. Ainsi, avec les années, la publicité et la communication se sont emparées de ce mot pour tout ce qui est relatif à l’impression sur papier. D’autres technologies comme le tirage numériques ouvrent la voie à des déclinaisons surprenantes. En effet, tous les supports de l’espace urbain peuvent être recouverts par des matières adhésives dont certaines sont souples. Certaines peuvent suivre le galbe de la forme de l’objet par simple étirement (utilisation d’une source chaleur). Cette technique se nomme le « Total covering ». Comme son nom l’indique, elle utilise des matériaux spécifiques notamment, pour  l’habillage des véhicules. En conséquence, cette communication permet d’augmenter la notoriété de l’entreprise grâce à son parc de véhicule. Notamment si  celui-ci est  sans cesse en mouvement dans la ville.

Les nombreuses techniques d’impression

Lorsque l’on pense au terme édition, immédiatement, tout un chacun pense au support papier. Il est vrai qu’il existe différents procédés d’impression adaptée au support papier.

L’imprimante jet d’encre

Il s’agit d’imprimantes composées de cartouches d’encre réservée à une utilisation familiale. Grâce à certains types de papier mat ou brillant, ceux-ci permettent l’impression de photographies. D’autre part, cette technologie possède une résolution de plus en plus fine. Certains fabricants d’imprimantes augmentent le nombre de couleurs de base afin de se rapprocher des couleurs que propose la nature. En effet, les modèles quatre couleurs composés de cyan, magenta, jaune et noir ont un « Gamut » relativement restreint. Il s’agit de la plage de couleur que peut proposer les quatre couleurs de la synthèse soustractive qui correspond à des couleurs pigmentées.

En effet, notre vision du monde fonctionne avec de la lumière colorée que l’on appelle aussi synthèse additive. Pour pallier cet inconvénient, certains constructeurs ont augmenté le nombre de cartouches en introduisant d’autres couleurs. En conséquence, certaines imprimantes possèdent jusqu’à 11 cartouches. Celle-ci restitue ou se rapproche du Gamut des images les plus saturées.

L’imprimante laser

Les imprimantes laser existent principalement en deux qualités : laser ordinaire et laser photographiques. Les imprimantes laser ordinaires sont de bas de gamme et restitue très mal les nuances des couleurs claires et les nuances des couleurs sombres. Dans tous les cas, les imprimantes à laser utilisent simplement quatre couleurs : le cyan le magenta le jaune et le noir (souvent nommé CMJN). Les imprimantes jet d’encre sont capables d’imprimer des supports épais tels que du 300 g, mais le support coloré est fragile.

Les imprimantes laser, la plupart du temps, utilisent des supports moins épais. Le passage de mains en mains des feuilles imprimées par la technologie jet d’encre et mal tolérée. La technologie les imprimantes laser ne bavent pas l’humilité relative. Le rendu des imprimantes jet d’encre sera toujours plus flatteur qu’un rendu sur imprimantes laser. Les imprimantes laser de bureau peuvent valoir 10 fois le prix des imprimantes jet d’encre, mais son coup à la copie est moindre.

Édition avec une imprimante jet d'encre
Edition avec une imprimante laser

Imprimante jet d’encre ou imprimante laser selon les besoins de l’entreprise

Impression offset

Les imprimantes jet d’encre sont la plupart du temps utilisées pour de très faibles quantités. La technologie laser permet facilement d’imprimer plusieurs centaines d’exemplaires. En général, on estime qu’à partir de 500 exemplaires, il devient nécessaire d’utiliser comme technique d’impression : l’offset. Il est donc nécessaire d’obtenir des devis en fonction de la quantité d’impressions d’un document. En général, les imprimeries proposent d’autres services tels que l’encartage (répartition des pages), le pliage, le massicotage ainsi que l’agrafage (pour les brochures et les fascicules). Dans certains cas, l’entreprise prend en charge la distribution. Dans d’autres cas, des entreprises spécialisées s’occupent de la livraison. On les appelle des entreprises de routage.

Édition professionnelle avec l'impression offset

Le procédé de l’impression offset est devenu une technique majeure pour la communication d’entreprise

L’héliogravure

Pour une haute qualité de reproduction et de forts tirages, les imprimeurs utilisent la technique de l’héliogravure ou de la rotogravure. Cette technologie est un procédé en creux délivrant plus ou moins d’encre dans les couleurs sombres dans les couleurs claires. Ce procédé s’utilise, à titre d’exemple, pour le tirage d’une brochure à partir de 50 000 exemplaires. Il est bien sûr nécessaire de faire un comparatif entre les imprimeurs qui possèdent ces différentes technologies.

La flexographie

Il existe encore d’autres technologies d’impression telle que la flexographie qui est une technique se rapprochant de la typographie et qui utilise des clichés polymères. Un cliché polymère ressemble un peu à un tampon. La matière est moins caoutchouteuse et résiste à la pression des différents rouleaux utilisés dans cette technologie d’impression. Ce procédé s’utilise pour des impressions sur des cartons ondulés, des sacs plastiques, des étiquettes. Cette technologie est en pleine croissance grâce à son faible coût et son côté écologique.

La tampographie

La tampographie est parfaitement adaptée au marquage de tous types de supports et de toutes petites de forme. Ce procédé s’utilise sur des produits difficiles à imprimer par des procédés plus traditionnels. Des domaines tels que le médical, l’automobile, les objets promotionnels, les appareils électroniques sont la plupart du temps imprimé grâce à la tampographie.

Édition avec l'héliogravure
Héliogravure
Édition avec la flexographie
Flexographie
Édition avec la tampographie
Tampographie

La sérigraphie

La sérigraphie est une technique d’impression qui utilise le principe du pochoir interposé entre l’encre et le support. L’écran de soie, dont les mails sont bouchés en fonction du motif empêchent la couleur de passer, seule la partie de la soie n’étant pas obstruées laisse passer l’encre. Cette opération se réalise avec un racloir. Il est possible d’obtenir différentes couleurs en changeant les crampes soit et en repositionnant de façon précise le papier imprimé déjà imprimé d’une couleur. L’avantage de la sérigraphie réside dans la qualité de l’encre qui résiste au temps et permet également une bonne opacité. Cette technologie est en principe réservée à des productions limitées. Nous penserons à l’impression de T-shirt, mais également aux boîtes utilisées par « Tetra Brik ». Ce sont, en général, des objets plastifiés. La résolution de la sérigraphie est moins fine que les autres procédés d’impression.

L’intérêt de toutes ces technologies est de permettre de régler l’ensemble des problèmes d’impression sur tout support. PTLB communication vous propose la solution adéquate et optimale pour chaque problématique de production. Depuis 30 ans, nous avons une relation privilégiée avec des professionnels des industries graphiques capables de relever tous les défis.

Édition avec l'utilisation de la technique d'impression de la sérigraphie

La sérigraphie est une technique d’imprimerie qui utilise des écrans de soie interposés entre l’encre et le support.

L’infographiste

Pour l’infographiste qui prépare les éléments de communication, ces technologies imposent une technicité différente. En effet, l’infographiste prend en compte un grand nombre de paramètres lors de l’impression d’un produit. L’infographiste est un professionnel qui connaît l’ensemble des technologies afin de proposer des fichiers informatiques au bon format utilisable par le sous-traitant et répondre à la demande du client.

L’infographie sera donc capable d’adapter des visuels spécifiques en fonction de la technologie. L’exemple le plus parlant concerne le logotype. En effet, la plupart du temps, il est imprimé sur papier, sur support toilé, sur véhicule, sur panneau de chantier, etc. Le fichier devra subir un traitement spécifique en fonction de la technologie d’impression employée.

Les infographistes toujours à la recherche d'inspiration

Le brainstorming

Il est donc facile de comprendre que l’agence de communication est capable de réaliser des visuels et des textes sur tous supports. Ces visuels répondent aux exigences du cahier des charges établies lors  du plan de communication voire de la stratégie marketing.

En général, le client fait part de ses desiderata à l’agence de communication qui prendra soin d’apporter des réponses adaptées tant au niveau de la conception qu’au niveau du budget. L’agence de communication réalise en interne un brainstorming avec ses créatifs afin de trouver les idées qui répondent à la demande du client.

Il n’est pas rare que le client ajuste les propositions de l’agence de communication. En effet, les raisons techniques ou certains types de facteurs sont équivoques. L’agence de communication n’a pas forcément la connaissance de tous les produits.

Édition et recherche de concepts grâce au brainstorming

Les images

En ce qui concerne les images, l’infographiste possède de nombreuses possibilités. Le plus souvent, celui-ci utilise des photographies à partir d’images banque. La plupart du temps, l’infographiste modifie et adapte ce type d’images. En fonction des circonstances, ce spécialiste utilise des photographies issues de reportages photographiques effectués dans les locaux l’entreprise par le photographe de l’agence de communication. Dans de nombreux cas, ils utilisent la prise de vue en studio. Grâce au logiciel de retouche d’images, il sera possible d’exacerber la présentation de ce visuel.

Des besoins spécifiques

Certaines publications nécessitent le dessin, comme des graphiques techniques ou toutes sortes d’illustrations. Il existe un palliatif au graphisme qui permet de créer n’importe quel système iconographique, il s’agit de l’image de synthèse qui est à la fois un dessin technique ou artistique, mais dont l’aspect visuel ressemble à celui de la photographie. En bref, l’infographiste ou l’opérateur PAO maîtrise l’ensemble des technologies pour réaliser des documents d’entreprise correspondant à un cahier des charges réalisées avec l’agence de communication.

Il sera donc possible de réaliser des documents de différents types. D’une manière générale, nous appelons ces documents des outils d’aide à la vente. C’est-à-dire tous les documents que l’entreprise peut remettre à ses prospects ou à ses clients afin de faire passer une communication optimale.

Édition avec l'image de synthèse 3d
Au-delà du monde de la photographie avec l'image de synthèse 3D

Le kit graphique de correspondance

Le kit graphique concerne les documents envoyés par voie postale. Il s’agit de papier en-tête, de suite de lettres, de cartes de correspondance, de cartes de visite, etc. Dans ce kit graphique nous intégrons aussi les différentes enveloppes au format C4, C5 et DL qui correspondent aux principaux formats utilisés par les entreprises. Ainsi l’ensemble de ces documents possédera l’identité visuelle de l’entreprise adaptée au support afin d’assurer une concordance avec les autres éléments de communication.

Le dépliant

Le dépliant ou le triptyque (document 3 volets) permet de délivrer une information à lecture successive. La couverture donne les éléments clefs de la communication. Au recto, les autres pages délivrent une information disposée en 1, 2 ou 3 étapes. La page 5 du triptyque, selon la conception du document, est visible en même temps que le recto. Cette possibilité dépend du type de pillage. La page 6 s’utilise en général pour des informations telles que l’implantation, les horaires, les sponsors, etc. Le document replié mesure 10 x 21 cm. Dans notre jargon nous utilisons les termes suivants : dépliant, 3 plis roulés, format 10 x 21 cm fermé et 21 x 29,7 cm ouvert. Le grammage du papier utilisé est souvent de 170 g.

La chemise

La chemise à rabats permet de diffuser des systèmes de communication modulables avec l’utilisation de fiches. Il est donc possible de remettre des informations spécifiques à des types de clients différents. Le nombre de fiches est lié à l’épaisseur de la tranche. Il est possible de créer des « doubles chemises » afin d’effectuer un classement d’informations dans la partie gauche et dans la partie droite.

Le flyer

Le flyer permet d’annoncer un évènement culturel ou commercial dans un périmètre déterminé par la distribution. Le faible coût de ces documents vous permet d’obtenir des quantités importantes et vous assure une communication des plus impactantes. En général, le format du flyer est 15 cm x 21 cm (A5) en quadrichromie / recto sur un papier 80 gr.

Brochures / catalogues

Les brochures, les catalogues sont des outils d’aide à la vente indispensables à la promotion des produits de l’entreprise. L’assemblage de tableaux, de textes, de photographies et de pictogrammes présente de manière précise les caractéristiques des produits, des services, des manifestations. Les formats les plus courants sont les suivants : 10,5 X 15 cm (A6), 14.85 x 21 cm (A5), 20 x 20 cm, 21 x 29,7 (A4), 25 x 35,3 cm (B4).

La reliure ou le façonnage des produits imprimés

Hormis la reliure artisanale qui concerne les petits tirages en numérique, nous distinguerons 2 types de reliures : l’agrafage (piqué-pli) et le dos carré (broché collé et broché cousu).

Édition avec plusieurs types de brochage et de reluire

Affiches

L’affiche est un bon moyen d’occuper l’espace urbain afin d’annoncer un évènement à un large public. Il est possible d’utiliser des réseaux d’afficheurs professionnels, mais également les vitrines des magasins qui ont la gentillesse de participer à cette communication spécifique. Imprimés sur papier, sur du tissu ou des supports synthétiques, les formats sont variables.

Le plus souvent, on commence à parler d’affiches à partir du format A3. En fonction du support, l’affiche peut être utilisée en intérieur ou en extérieur, celle-ci peut-être encollée sur des supports solides tels que le PVC ou ses dérivés. Selon le lieu, il est possible de bénéficier d’un dispositif d’éclairage.

Annonces Presse

PTLB – Communication propose la réalisation de vos annonces presse liées à votre plan de communication. Ces annonces presse sont réalisées en différents formats prêts à l’emploi au format professionnel envoyé par E-mail. En effet, afin de pouvoir répondre aux exigences des organes de presse, nous vous fournissons toute une série de fichiers comprenant votre annonce presse avec différentes hauteurs et différentes largeurs pouvant s’adapter ainsi aux colonnes des revues et journaux sélectionnés. Il est évident que l’annonce presse peut être fabriquée dans un format déterminé avec une revue spécifique pour tenir compte de leurs technologies.

Kakemono

Le Kakemono correspond à un visuel réalisé dans le sens de la hauteur. En général, ce visuel s’enroule et tient dans un fourreau, il devient donc facile de le transporter. Grâce à sa petite taille et à la rigidité du fourreau, le Kakemono est parfaitement protégé. Cet outil composé de textes et images est parfait pour une communication ponctuelle dans des show-rooms, des salons, des entrées d’établissement. Il existe différents modèles de piètement. C’est probablement l’outil le plus utilisé dans le domaine de l’événementiel.

Édition avec les affiches de la vierge de Moussac
Édition avec l'annonce presse

Panneaux d’exposition

Pour une exposition avec un parcours informationnel ou didactique, il est possible d’utiliser des panneaux d’exposition qui sont réalisés sur des supports de type « Komacel » (PVC) sur lequel est collée l’image. Un film plastique vient recouvrir le tout permettant, éventuellement une exposition à l’extérieur sans craindre les problèmes d’intempéries. Ces panneaux peuvent être de toutes formes (découpe jet d’eau ou découpe laser) et de toutes tailles.

Panneaux de chantier

Les panneaux de chantier peuvent être réalisés avec de différents procédés techniques : sérigraphie, impression numérique protégée, découpe vinyle. En fonction du visuel présenté, l’agence de communication choisira la meilleure technologie afin de répondre aux différentes problématiques de ce support. En effet, les entreprises du secteur du bâtiment ont besoin de panneaux de chantier qui doivent être résistants, car ils sont souvent manipulés. C’est un très bon moyen d’indiquer sa présence dans l’espace urbain.

Objets publicitaires

L’objet publicitaire est incontournable pour votre communication de cadeaux d’entreprise. Offrir un objet publicitaire est l’une de manière de s’assurer la propagation d’une perception positive de votre entreprise envers vos clients et prospects. Les objets publicitaires accompagnent vos clients tout au long de leur journée. Toutes les formes sont à inventer pour mettre en avant votre image de marque. PTLB – Communication vous accompagnera dans l’étude et la mise en œuvre de vos projets. Notre réseau composé de professionnels du Design et de la Sculpture vous permettra d’imaginer les projets les plus audacieux. Il existe de nombreux objets publicitaires comme les stylos et les clefs USB, mais grâce aux nouvelles technologies telles que l’imprimante 3D, il est possible d’obtenir des objets possédant un mécanisme et ainsi obtenir un grand pouvoir communicatif.

Édition avec une exposition dans l'église de Montmorillonontmorillon
Édition de panneau de chantier de l'entreprise Uniscop
Édition d'objet publicitaire africa rom

La forme de découpe

Certaines entreprises fabriquent des outils de découpe dont les formes peuvent varier en fonction du processus d’utilisation. Ces formes de découpe peuvent être utilisées à l’aide des imprimeuses typographiques et ainsi obtenir des documents aux formes variées. Les formes de découpe les plus connues et les plus utilisées servent à la fabrication de chemises. Ainsi, la possibilité de cette technique permet la réalisation de visuels avec des formes de découpes spécifiques rendant ainsi la communication plus attractive.

Le totem

Par extension, l’agence de communication et notamment l’infographiste sont capables d’imaginer des totems et de préparer les différents éléments textuels et graphiques qui viendront s’intégrer à la technique utilisée. Les totems peuvent être réalisés en matière plastique, en fer ou encore en bois. Grâce à la découpe au jet d’eau ou la découpe laser, il est possible d’obtenir des totems de toutes formes.

PTLB Communication

PTLB Communication peut réaliser l’ensemble de ces prestations en partenariat avec des professionnels sélectionnés pour leur qualité et leur prix. Toutes les solutions de communication sont envisageables et peuvent modifier la notoriété de votre entreprise. N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations et bénéficier de nos devis qui sont gratuits.

Contactez-nous sans engagement !

Partager cette page sur vos réseaux favoris